outils financiers inventés au Moyen-âge et à la Renaissance

De iconomie
Aller à : navigation, rechercher

Les outils de la finance moderne ont été inventés dès le XII° siècle dans les villes marchandes d'Italie et d'Europe du Nord (la Hanse).

  • Les compagnies par actions (partage du risque économique).
  • La banque, à l'origine, le "banco" (banc) du changeur de monnaie dans les villes d'Italie du Nord. Le "banco" devenant assez vite le dépositaire d'espèces et le prêteur.
  • Le billet de banque a une origine, un ancêtre, la lettre de change émise par le "banco" qui permettait au commerçant de se déplacer sans trimbaler des espèces.
  • Les effets de commerce et d'escompte sont courants à cette époque, de même que l'assurance commerciale et les dérivés de crédit.
  • Les foires de Champagne, entre le XII° siècle et le XIII° siècle: il ne faut pas prendre "foire" au sens d'exposition de marchandises, car elles étaient en réalité le centre d'échanges de valeurs (titre financiers) entre l'Europe Italienne-Méditérranéenne et l'Europe du Nord (villes de la Hanse). Le véritable centre de "clearing" de valeurs de l'Europe médiévale; une bourse de valeurs non permanente. C'est au début du XVI° siècle que s'ouvrit la première bourse de valeurs permanente, celle d'Anvers.

…Tout cela, dans un contexte où l'Église condamnait le prêt à intérêt, ce dont tout le monde se fichait, y compris les grandes institutions monastiques italiennes qui pratiquaient l'usure.

Le Capitalisme et ses structures de base sont une vieille histoire dont les instruments financiers n'ont eu de cesse que de se perfectionner et d'élargir leur champ d'action. Ce qui fait écrire à Fernand Braudel, que "les Génois, dès la fin du XIII° siècle ont pratiquement tout inventé de la finance moderne".

Références

  • Fernand Braudel, Civilisation matérielle, Economie et Capitalisme, Armand Colin, 1979.
  • Pierre Renouard, Les hommes d'affaires italiens du Moyen-Age, Armand Colin, 1968.
  • Jean Favier, De l'or et des épices, naissance de l'homme d'affaires au Moyen-Age, Fayard,1987.
  • Pierre-Noël Giraud, Le commerce des promesses, Seuil, 2001.


Document publié selon les termes de la licence fairlyshare logo.jpg