Témoignage de Criteo

De iconomie
Aller à : navigation, rechercher
Témoignage: Criteo

Grégory Gazagne, Executive Vice President - EMEA chez Criteo (interviewé par Vincent Lorphelin. Xerfi Canal, 19/10/2015).

Criteo prévoit les intentions d'achat des internautes pour afficher la bonne publicité pour la bonne personne au bon moment. Cela fonctionne sur la base d'une analyse du comportement du consommateur. On va observer vers quels sites web il se dirige, puis les pages de produits, sur quels hotels il clique, les catégories, les services recherchés, le temps passé sur ces pages, les clics effectués, les produits mis dans le panier d'achat. En général, il y a 3% des internautes qui vont sur site d'e-commerce et qui achètent quelque chose. Le but est de retrouver les 97% qui n'ont pas acheté, d'analyser toutes les informations collectées dans leurs parcours et de leur représenter la bonne publicité plus tard. S'il a visité un hôtel 3 étoiles à Bordeaux, par exemple, on va regrouper les informations relatives à d'autres personnes qui ont été intéressées par des hôtels 3 étoiles à Bordeaux pour dresser un profil d'acheteur. Ceci permet de prédire les autres produits qui vont l'intéresser, la probabilité de cliquer sur les produits pour les acheter, le panier moyen de dépense sur ces produits, et de calculer la meilleure présentation de publicité pour ce consommateur. La limite de cette approche, c'est qu'il faut un minimum d'historique sur le produit pour pouvoir faire ces prédictions, qui ne sont donc pas possibles pour un produit innovant qui vient de sortir pour la première fois.

Pour l'instant Criteo se rémunère en fonction du nombre de clics sur les bannières publicitaires mais s'orientera, lorsque les moteurs seront suffisamment robustes, vers un modèle d'intéressement en pourcentage du chiffre d'affaires généré.