Webinaires de l'Iconomie

De iconomie
(Redirigé depuis Summer Camp de l'Iconomie)
Aller à : navigation, rechercher

Objectifs

Contribuer à la mission de l'Institut de l'Iconomie

  • soutenir la dynamique de nos travaux de prospective
  • les enrichir avec les sondages en ligne, qui permettent de mesurer et documenter la conviction d’un auditoire averti face à nos prédictions
  • augmenter notre contenu éditorial et notre communication
  • faciliter les partenariats
  • explorer une méthode avancée d’intelligence collective

Méthode

Notre méthode

  • chaque intervenant énonce une prédiction argumentée
  • cette prédiction fait l'objet d'un vote pour en mesurer le consensus
  • les prédictions sont agrégées dans des prospectives

Comparables

Publié par un collectif de scientifiques dans Le Monde: "Pour retrouver un développement vertical de la science, il est indispensable d’en promouvoir une gouvernance horizontale, communautaire, où le but premier du chercheur est de débattre avec ses pairs et de les convaincre. Au contraire de la compétition vide de sens induite par les règles actuelles, une gouvernance horizontale induit une « coopétition », où l’échange est dans l’intérêt de tous et produit naturellement ouverture, transparence et intelligence collective.

Dans d’autres écrits, nous détaillons ses modalités concrètes, désormais techniquement possibles grâce à Internet. En résumé, nous avançons que les bonnes valeurs selon lesquelles apprécier une production scientifique sont sa validité et son importance. La validité d’une production s’établit qualitativement par le débat scientifique et peut être raisonnablement quantifiée par le degré de consensus qu’elle atteint à un moment donné. Nous proposons par ailleurs que chaque scientifique tienne librement une revue de presse de la littérature, exprimant sa vision et ses hiérarchies personnelles. L’importance d’une production en particulier se voit et se mesure alors à son degré de diffusion dans un tel écosystème" source

Critique de la méthode

Comment, en se fondant sur des opinions, prédire la défaite de l’Allemagne, ou qu’un pylône en acier allait devenir le symbole de la France, ou encore que chaque famille allait disposer d’un micro-ordinateur ?

Il ne faut pas espérer que notre méthode fasse mieux que d'améliorer l’art de la prospective, qui lui même ne prétend qu’à éclairer la décision. Il faut aussi anticiper les nombreux écueils de cette méthode. L'étude des marchés prédictifs enseigne par exemple comment susciter la sagesse plutôt que la folie des foules. C’est pourquoi il faut faire attention à éditorialiser nos prédictions, pour éviter les réactions épidermiques.

Nous pouvons néanmoins avoir l’ambition d’améliorer sensiblement cet art de la prospective :

  • en faisant intervenir davantage d’experts, à ressources équivalentes
  • en accordant a priori du crédit à leur science, donc à leur capacité de prédiction, sous réserve d’argumentation raisonnée
  • en stimulant leur excellence grâce au format : video courte, publique (technique de Xerfi Canal), vote sanction de la pédagogie et du raisonnement
  • en mesurant la vraisemblance unitaire perçue par un public averti ce qui devrait permettre ensuite au rapporteur de disposer d’une matière enrichie et documentée pour mieux élaborer ses prospectives

Ligne éditoriale

Format

  • réunions ou webinaires Zoom
  • 4 à 8 prédictions (1) par webinaire
  • fond : prédictions au meilleur niveau de l'art de la prospective
  • forme : en référence à nos interventions sur Xerfi Canal
  • audience élargie à l’Institut de l’Iconomie et ses invités

(1) une prédiction n'est pas ici à prendre au sens de "prophétie" mais de "résultat de l'exercice de la prospective"

Déroulé d'un webinaire

  • introduction par l’animateur puis
  • tour de table de présentation individuelle
  • exposé de 3’ d'un intervenant pour argumenter une prédiction personnelle. Si la qualité technique est suffisante, cet exposé est enregistré pour une diffusion en ligne
  • 10’ de questions réponses avec les autres participants. Ce débat est confidentiel
  • exposés et Q/R pour chacun des autres intervenants
  • conclusion par l'animateur

Phrases-clé

  • chaque intervention commence par "je prédis que", suivi de la prédiction
  • l'intervenant se présente en une phrase
  • chaque intervention se termine par la répétition de cette prédiction, suivie de "Croyez-vous à ma prédiction ?"

Sondage

  • sondage en ligne (QCM) sur chaque prédiction
  • la question, unique, reformule la prédiction
  • les réponses, dont un seul choix est possible, vont de oui à non en passant par 3 à 4 alternatives intermédiaires

Organisation

J-15 : Préparation

  • J-15 : l'animateur fédère les intervenants et explique le fonctionnement
  • J-12 : les intervenants indiquent chacun leur prédiction
  • J-10 : les intervenants rédigent les textes de leurs interventions
  • J-8 : l'animateur valide et fait circuler les textes entre intervenants
  • J-7 : l'animateur et les intervenants envoient un mailing à leurs invités

J-8 : Critères de validation du texte

Fond

  • La prédiction est-elle conforme à l'art de la prospective, en particulier participe-t-elle au dessin d'un scénario sur 10 ans ?
  • Cette prédiction est-elle vérifiable ex post ?
  • N'enfonce-t-elle pas des portes ouvertes ?
  • Le lien avec l'économie décentralisée et les crypto-monnaies est-il clair ?
  • Est-elle légitime, intéressante, sincère et facile à comprendre ?
  • Son argumentaire est-il clair et correctement articulé ?
  • Est-elle conforme à la mission de l'Institut de l'Iconomie : "éclairer les dirigeants sur la transition numérique" ?

Forme

  • Le temps de dictée est-il dans le format défini de 3 minutes ?
  • Le texte commence-t-il par l'énoncé de la prédiction "je prédis que..." ?
  • Se termine-t-il par ce même énoncé suivi de "croyez-vous à ma prédiction" ?
  • Le texte est-il compréhensible par l'auditoire visé (lecteur des Echos) ?
  • Les affirmations générales sont-elles soutenues par des cas concrets ?
  • Le choix multiple de la réponse (unique) va-t-il de oui à non en passant par 3 ou 4 nuances intermédiaires, n'est-il pas biaisé ?

Résolution des problèmes classiques

  • Prédictions d'impossibles -> trouver la formulation d'un contournement des impossibles (l'art de la prospective consiste à imaginer au moins un scénario possible entre les impossibles de nos certitudes)
  • Prédictions contradictoires entre elles -> se rappeler que l'avenir est unique et les contradictions finiront par se résoudre dans le réel, les reformuler pour réduire leur portée, les inscrire dans un calendrier différent, trouver la synthèse
  • Prédictions non vérifiables ex post -> les préciser et dater
  • Prédictions négatives "ce qui ne se passera pas" -> formuler la prédiction positive inverse
  • Prédictions conditionnelles "à moins que", "sauf si", "tant que" -> à éliminer
  • Prédictions banales "après la pluie le beau temps" -> à éliminer
  • Prédictions sans enjeu important "révolution du marché des timbres de collection" -> à éliminer

Jour J-1

Aux intervenants :

  • répéter et s' enregistrer à haute voix à plusieurs reprises (par ex. avec l’appareil photo de votre smartphone en mode video) : certains passages écrits ne « passent pas » à l’oral
  • s'entraîner à « lâcher » le texte des yeux et regarder la caméra autant que possible
  • vérifier la qualité technique : liaison (préférer Ethernet à wi-fi), propreté de la caméra, prise de son
  • vérifier la qualité esthétique : cadrage, décor (éviter le décor virtuel), éclairage

Jour J

Aux intervenants :

  • fixer leur smartphone de manière à ce que la caméra de leur video soit proche de celle du webinaire
  • pour info, on peut bricoler un pupitre efficace avec une simple boîte à bijoux ou une boîte de K7 complètement ouverte
  • faire l'enregistrement en regardant la caméra de leur smartphone

Jour J+1

Les intervenants envoient par mail à l'animateur

  • le lien vers leur video, stockée dans le cloud (et non en pièce jointe à un mail)
  • le texte dans le corps de leur mail
  • la question de leur sondage "croyez-vous que" suivie de leur prédiction
  • les réponses possibles : de oui à non en passant par 3 à 5 variantes intermédiaires, représentant les remarques faites au cours de la discussion

Après vérification, l'animateur

  • poste le texte sur le wiki de l'Institut de l'Iconomie (exemple [1])
  • transmet les liens des videos et textes des sondages à l'éditeur partenaire

Modèles

Prédictions

Extraits du Rapport de l'Institut de l'Iconomie Libra et l'Economie du Token

  • fin 2020, Facebook rémunèrera des données
  • début 2021, Facebook rémunèrera des contributions
  • mi-2021, 2 milliards d'utilisateurs accéderont aux monnaies numériques
  • en 2022, l'économie du token fera vivre des millions de professionnels
  • en 2023, les micro-paiements, micro-valeurs et tokenisme révèleront de nouvelles richesses
  • en 2024, les tera-marchés se partageront le monde économique
  • en 2025, les crypto-monnaies prendront leur indépendance
  • en 2026, l'économie du token relancera le rêve européen
  • en 2027, la science économique se réinventera
  • en 2028, les Etats reprendront le contrôle sur les crypto-monnaies

Actualité

  • Pour le fondateur de Ripple, le Yuan Digital est une opportunité de détrôner le Dollar source
  • Pour le Gouverneur de la FED, le service FEDnow va être une plate-forme neutre qui permettra aux sociétés privées de fournir des services de paiement source
  • Pour le Chef Economiste de la banque chinoise ICBC, la combinaison de l'initiative "Belt & road" et du Yuan digital va créer un effet de réseau pour l'internationalisation du Yuan source
  • Pour la Digital Dollar Foundation, la création du Dollar digital renforcera la prédominance du dollar source
  • Pour David Marcus, co-fondateur de Libra, d'ici vingt ans l'utilisation de la monnaie-papier sera très limitée source

Déjà publiées

sur Cryptoast

Contenu des webinaires

Divers

Chronologie

Chronologie des crypto-monnaies

Prompteur

Le prompteur permet de lire son texte tout en fixant le spectateur.

Une première méthode consiste à afficher en haut de l'écran de l'ordinateur le doc, et de le faire défiler avec la souris, de manière à ce que le texte lu soit le plus proche possible de la caméra. Voici le résultat : Video 1

Une seconde méthode consiste à utiliser un utilitaire de prompteur, par exemple teleprompter premium. Il s'agit d'utiliser la caméra d'un smartphone, souvent de meilleure qualité que celle de l'ordinateur, et de faire défiler le texte automatiquement. Plus en détail :

  • télécharger et installer l'application "teleprompter" sur son smartphone
  • préparer le texte dans un fichier ".doc" et l'envoyer à soi-même par mail
  • depuis son smartphone, ouvrir ce mail et laisser le doigt appuyé sur la pièce jointe ".doc" pour choisir l'application qui l'ouvrira
  • choisir l'application "teleprompter"
  • dans "teleprompter", ouvrir ce document et l'éditer pour ajuster la police de caractères
  • positionner le smartphone à l'horizontale en mode miroir, pour que le texte défile en superposition de l'image capturée
  • régler la vitesse de défilement du texte, appuyer sur le bouton rouge de l'enregistrement puis celui du défilement
  • s'assurer de fixer le plus possible l'oeil de la caméra pendant la lecture

Une troisième méthode met en oeuvre un téléprompteur professionnel, dont la caméra filme "au travers" du texte, par exemple Video 3