Glossaire:service

De iconomie
(Redirigé depuis Service)
Aller à : navigation, rechercher

Un service est la "mise à disposition temporaire d'un bien ou d'une compétence[1]". La location d'une voiture, d'un appartement, la disponibilité d'un siège pour un vol à bord d'un avion de ligne, la consultation d'un expert, l'entretien d'un équipement, la fourniture d'informations, sont autant d'exemples de services.

On entend souvent dire "les services et les produits". Cette expression est fautive car elle suggère que les services, n'étant pas des produits, ne résultent pas d'une activité productive et sont parasitaires (alors même que les services emploient 75 % de la population active !). Il faudrait dire "les biens et les services", le mot "bien" désignant tout produit qui a une masse et occupe un volume dans l'espace.

Un bien est destiné à une consommation qui le détruit : le consommateur mange des aliments, use ses vêtements et sa voiture, etc. Après avoir été consommé, un bien devient un déchet qui est jeté ou recyclé.

Un service est destiné à une utilisation qui le laisse en principe intact : l'appartement qu'un locataire quitte peut être reloué, la compétence d'un médecin est mise au service des patients qui se succèdent, un document qui a été consulté sur le Web peut être consulté de nouveau, etc. S'agissant des services, on ne parle donc pas d'un consommateur mais d'un utilisateur.

Dans l'économie informatisée la plupart des produits sont soit de purs services, soit un assemblage de biens et de services : le produit "automobile", par exemple, est l'assemblage de la voiture et de plusieurs services (conseil avant vente, financement d'un prêt, location, assurance, entretien périodique, contrôle technique, "stations service", et aussi GPS, capteurs alimentant l'Internet des objets, téléchargement de versions du logiciel, etc.).

Les services que comporte un produit contribuent à sa qualité et jouent un rôle déterminant dans la concurrence que se font les entreprises.

Les services publics sont des services gratuits, ou partiellement payants, produits par des institutions publiques (éducation, santé, défense, justice, police, etc.) et, en principe, financés par l'impôt ou par des taxes. La délimitation de ce qui relève des services publics et de ce qui est produit par des entreprises est définie par le législateur et varie donc d'un pays à l'autre.

Références

  1. Magali Demotes-Mainard, « La connaissance statistique de l’immatériel », INSEE 2003