Glossaire:richesse sociale

De iconomie
(Redirigé depuis Richesse sociale)
Aller à : navigation, rechercher

La richesse sociale correspond à la qualité d'un réseau de relations plus ou moins institutionnalisées d’interconnaissance ou d’interreconnaissance, de liaisons permanentes et utiles[1].

Elle comprend l'affectio societatis, pierre fondatrice de toute entreprise et le "don contre-don" décrit par Marcel Mauss comme étant le premier acte social. Elle se manifeste par le sentiment d'appartenance ou d'être utile à une communauté, entreprise ou nation, par l'éthique, la confiance, l'autonomie ou la solidarité professionnelles[2]. .

Cette richesse est illustrée par les débuts de BlablaCar. Son état d’esprit, alliant à la fois un volet économique (réduction du coût du voyage), un volet écologique (ne pas prendre de multiples voitures pour un seul et même voyage) et un volet communautaire (échange et liens entre les personnes) était révélateur de l'intention des co-voitureurs à "faire société" contre la société de consommation[3].

La valorisation économique de BlaBlaCar à 1,6 milliards d'euros donne un ordre de grandeur de cette richesse sociale.

"Rien de tel que le bon vieux baby-foot pour créer du lien entre les employés. Surtout s'il est bardé
de capteurs et connecté à un réseau social pour que les matchs soient suivies et commentées 
en ligne, et que les équipes et les tournois soient organisés pour entretenir les échanges avant et 
après les parties. La même dynamique peut s'appliquer entre partenaires ou avec les clients."
Jérôme Boyé, fondateur de Tecbak

Voir aussi

Références

  1. Pierre Bourdieu. Capital Social.Actes de la recherche en sciences sociales Année 1980 Volume 31 Numéro 1 pp. 2-3
  2. Alain Caillé et Juliette Weber, « Un indicateur de la création de valeur sociale, Objectiver et subjectiver la valeur sociale et la RSE. », Revue du MAUSS permanente, 31 janvier 2015
  3. EvenStrood. BlablaCar, le site de covoiturage tué par la finance et l’appât du gain. Mediapart, 20 juin 2014