Philippe Lorino

De iconomie
Aller à : navigation, rechercher

Biographie

Professeur éminent à l’ESSEC, auteur de Comptes et Récits de la Performance

Philippe Lorino (Ecole Polytechnique, ingénieur général des Mines, docteur en gestion) est professeur Émérite à l'ESSEC et expert auprès de l'Autorité de Sûreté Nucléaire. Il a exercé des responsabilités dans la fonction publique (Directeur Général adjoint de l'Industrie au Ministère de l'Industrie, conseiller au cabinet du Ministre), puis à la direction financière du groupe Bull. Il a mené des projets de recherche dans de nombreuses entreprises, dont EDF, Orange, Renault, Hydro-Québec, Usinor (Arcelor), Caixa Banque, MMA, SAT-SAGEM (Safran) et des établissements hospitaliers. Il est l’auteur de nombreux articles publiés dans des revues internationales et d’ouvrages en Français et en Anglais (voir : http://www.essec.edu/fr/equipe/professeurs/philippe-lorino#! pour la liste complète des publications). Il s’intéresse particulièrement aux situations de changement stratégique et au rôle des méthodes et outils de gestion dans les grandes mutations.

Thèmes de recherche

Plutôt que structure statique, figée dans un modèle de responsabilité et de prise de décision, Philippe Lorino analyse l'organisation comme "processus organisant", l'enquête collective par laquelle les acteurs tentent de (re)construire en permanence la compréhension de leur propre activité au regard des besoins, marchands ou non marchands, qu’elle doit satisfaire, afin de l’adapter aux situations nouvelles, en maîtriser les risques et en faire progresser les performances. Pour ses analyses, Philippe Lorino s’appuie sur les apports du mouvement pragmatiste américain du début du 20e siècle (Peirce, James, Dewey, Mead): management vu comme enquête exploratoire plutôt que comme contrôle, rôle clé de l’expérience pratique, importance du retour d’expérience sous forme narrative, construction de projets à travers des processus conversationnels ouverts, nature collective et organisationnelle de la performance.


Pitch

Le terme « stratégique » est galvaudé, ce qui facilite la confusion des genres et nécessite de requestionner ses apports spécifiques en gestion. Philippe Lorino propose d’identifier la stratégie d’une entreprise par les processus qui la concrétisent.