Glossaire:richesse de la coopération

De iconomie
Aller à : navigation, rechercher

La qualité d'un service dépend de plus en plus de la bonne coopération entre fournisseur et client, plutôt que de la bonne conception / exécution d'un cahier des charges[1].

Les maquettes en 3D partagées entre Airbus et sa constellation de fournisseurs en sont un exemple. Un service de location de voiture de qualité nécessite un bon entretien de la part du fournisseur, et un bon comportement de conduite et de propreté de la part du client. Il en est de même pour la location d'appartement, de matériel, les prestations freelance ou les clubs sportifs.

"Nous offrons aux golfs des videos de présentation de leurs installations, réalisées par drones. 
En échange, ils renseignent une fiche technique et les numéros de téléphone des profs. Les golfeurs 
visionnent ces videos et donnent des notes, ce qui révèle leur intérêt. Au final, golfeurs et golfs
disposent d'informations croisées qui améliorent la qualité globale du service."
Guilhem Miranda, fondateur de Flyovergreen

De nouvelles pratiques stimulent la co-production, la co-innovation ou la coopération entre entreprises. Elles s'opposent à l'hyper-compétition qu'organisaient Mechanical Turk ou les premières versions de TaskRabbit qui fonctionnaient comme des comparateurs de prix entre fournisseurs[2].

Voir aussi

Références

  1. Collectif. Relever les Défis d'une économie prospère et responsable. IESF, 2016
  2. Denis Jacquet et Grégoire Leclerc. Ubérisation, un ennemi qui vous veut du bien ?. Dunod, 2016, p.33